Méditant

Méditation à Colmar et Strasbourg

Les premiers bienfaits  surviennent rapidement

Après une phase de libération (des traumatismes, automatismes neuro-biologiques, croyances limitantes…) – nécessaire pour accéder à tous les bienfaits de cette discipline –  la méditation est un bon moyen d’entretenir et de développer les résultats obtenus par la thérapie intégrative que nous mettons en oeuvre.

Chez ceux qui méditent régulièrement pendant des mois voire des années, c’est la structure même du cerveau qui change fondamentalement. Mais les premiers bénéfices de la méditation surviennent rapidement : une étude réalisée par des chercheurs de l’université de Caroline du Nord montre que quatre jours de méditation seulement  produisent une augmentation de la créativité, de la flexibilité cognitive, de l’attention et de la mémoire.

La régulation de l’amygdale (le « centre de la peur » situé dans le cerveau émotionnel) se retrouve chez les méditants débutants après seulement une trentaine d’heures de pratique étalées sur huit semaines. On observe même des changements anatomiques puisque la taille de l’amygdale régresse sou l’effet de cette pratique.

La méditation de la compassion (pratique issue du bouddhisme Thibétain) produit des changement plus importants : en seulement sept heures au total réparties sur deux semaines, une connectivité accrue a été observée dans les circuits cérébraux qui sous-tendent les émotions positives et l’empathie en particulier (1).

Les effets physiologiques de la méditation

Lorsque nous méditons, nos ondes cérébrales, les indicateurs de l’activité neuronale, changent notablement. Les ondes bêta qui accompagnent le stress diminuent. Les ondes thêta et delta, à plus faible fréquence, s’amplifient. La méditation entraine le cerveau à créer un « pont alpha » entre les fréquences qui caractérisent l’activité consciente (bêta et gamma) et les fréquences qui accompagnent l’activité subconsciente et inconsciente (thêta et delta).

Ce changement de l’activité électrique cérébrale est associé à des changements d’hormones et de neuro-transmetteurs. La science en a identifié sept jusqu’à présent. La combinaison produite par les états méditatifs peut amener le cerveau dans un état de félicité.

(1) « Le cerveau du bohneur ». Dawson Church. Editions Guy Trédaniel.

Des questions ? N’hésitez pas à nous appeler au  07 81 82 54 59

CABINET COAT / Psychothérapies brèves, Hypnose, Développement personnel 

  • Strasbourg centre : 2 rue de la brigade d’Alsace-Lorraine – 67000 Strasbourg
  • Colmar centre : 29 rue de la corneille, 68000 Colmar.

Philippe et Natalia Coat

  • Thérapie Intégrative Avancée (A.I.T.),
  • Psychothérapie énergétique et cognitive,
  • Techniques de libération émotionnelle (E.F.T. clinique),
  • Techniques de traitement des séquelles somatiques du trauma,
  • Hypnose thérapeutique,
  • Hypnose générative,
  • Sophrologie,
  • Programmation Neurolinguistique (PNL),
  • Coaching génératif,
  • Méditation.

    Laissez nous un message

    Laissez nous un message