Libérer les traumatismes en faisant sauter le verrou musculaire

TRE, trauma releasing exercices, cabinet coat, strasbourg, colmarLa première conséquence d’une expérience traumatique ponctuelle ou prolongée (parents maltraitants, agression…) est une réaction corporelle instinctive qui se traduit par des changements d’ordre neurologique, biologique et anatomique. La réaction d’adaptation au niveau psychologique n’est que secondaire.

Lorsqu’une gazelle parvient à échapper à l’attaque d’un lion, son corps tout entier va trembler pendant plusieurs minutes. Il s’agit d’une réponse naturelle permettant à l’organisme d’évacuer la tension musculaire excessive et la surcharge de substances neurochimiques (adrénaline, noradrénaline, cortisol)  générées par le trauma et de ramener le système nerveux à un état d’équilibre. L’être humain dispose du même mécanisme mais il l’a progressivement inhibé au fil de son histoire.

Alors parfois, les muscles demeurent dans une tension chronique. En particulier le psoas iliaque, qui relie le dos avec le bassin et les jambes, car c’est l’un des principaux groupe de muscles qui nous protège pendant un événement traumatique. La tension chronique est l’une des sources du syndrôme de stress post-traumatique (SSPT).

Interprétant cette tension qui perdure, le cerveau se croit toujours en danger et continue de commander au corps de se tenir dans un état d’hypervigilance, prêt à fuir ou à combattre.

Parfois, un préalable indispensable à la psychothérapie

Tant que ces tensions se maintiennent, une évolution au niveau psychologique est donc peu probable. Les activités physiques traditionnelles (fitness, footing, massages…) permettent parfois de relâcher les tensions dans les muscles superficiels mais cela ne suffit pas lorsqu’il s’agit de traiter les tensions profondes chroniques générées par une expérience traumatique.

Imaginés et expérimentés sur des décennies (vétérans américains, victimes de guerre, catastrophes naturelles…) par David Bercelli, expert international de la gestion du SSPT, les exercices TRE (Trauma Releasing Exercises) permettent de déclencher artificiellement le mécanisme de tremblement dans la musculature profonde, mécanisme qui va permettre d’évacuer les tensions résiduelles, de ramener le corps à l’équilibre (notamment baisse du niveau d’adrénaline et de cortisol) et d’ouvrir la voie à la résolution du traumatisme.

Le cerveau ne reçoit plus de signal lui laissant croire que la menace est toujours présente. Il modifie alors les paramètres internes, ramène le système nerveux autonome et le niveau des hormones et neuro-tranmetteurs à l’équilibre. La voie est maintenant ouverte à un changement psychologique puisque les ressources minimales (calme, détente, sécurité, énergie) et les capacités d’apprentissage sont en voie de restauration.

Parfois, l’ultime recours

Cette méthode pourra aussi être d’un grand secours dans les cas suivants :

  • traumas très anciens (vie foetale, accidents à la naissance, opération chirurgicales ou accidents dans la période pré-verbale…) inscrits dans une mémoire totalement inconsciente et de nature exclusivement corporelle et émotionnelle,
  • sujets qui, malgré eux, ne parviennent pas à se connecter à leur monde intérieur (pensées, paroles, images, émotions, sensations) en raison d’une forte dissociation post-traumatique et chez lesquels, par conséquent, les approches plus classiques de la psychothérapie vont généralement être inopérantes.

Des questions ? N’hésitez pas à nous appeler au  07 81 82 54 59

CABINET COAT / Psychothérapie brève, Hypnose, Développement personnel 

  • Strasbourg  : 2 rue de la brigade Alsace-Lorraine, 67000 Strasbourg.
  • Colmar : 29 rue de la corneille, 68000 Colmar.

Philippe et Natalia Coat

  • Thérapie Intégrative Avancée (A.I.T.),
  • Psychothérapie énergétique et cognitive,
  • Techniques de libération émotionnelle (E.F.T. clinique),
  • Hypnose éricksonienne,
  • Hypnose générative,
  • Sophrologie,
  • Programmation Neurolinguistique,
  • Coaching génératif,
  • Méditation.